Combien coûte réellement un site WordPress ?

  • 0
  • septembre 10, 2015
wordpress-graphic

Lorsqu’un un entrepreneur cherche à créer un site pour son entreprise, il se tourne naturellement vers WordPress. C’est l’une des plateformes les plus recommandée pour ses nombreux plugins et sa communauté dynamique. Et c’est d’autant plus intéressant pour le porteurs des projets, car “WordPress est gratuit » Mais est-ce que votre site sera Gratuit ?

WordPress, c’est le cœur de votre site internet, c’est l’outil indispensable pour créer des pages, mettre en ligne votre site, éditer des articles, publier des photos, etc. C’est ce qu’on appelle couramment un CMS, pour Content Management System, ou système de gestion de contenu en français pour mettre en œuvre votre site.

 

Nom de domaine et hébergement

 

Le budget du nom de domaine et de l’hébergement est un budget récurrent qui cache lui-même de multiples options et sous options. Par exemple, certains hébergeurs proposent des offres pour ajouter des systèmes de sécurité à 10 ou 15 euros par mois, une sauvegarde automatique au même prix ou encore des aides à la configuration diverses et variées. De quoi alourdir le budget.

Au final, vous avez votre nom de domaine, votre hébergement, et vous avez déjà dépensé entre 80 et 300 euros. Une somme qui sera revue à la hausse l’année suivante, car beaucoup des offres promotionnelles ne sont généralement valables que la première année.

 

La mise en place de votre site

 

Ici, on entre dans la phase d’installation et de paramétrage. On y parle serveur, base de données, WordPress, redirections éventuelles, etc. Bref, on rentre dans la technique.

Pour un petit patron ou un artisan qui ne le maîtrisent pas, les choses se compliquent et deux options s’offrent à vous :

-          Soit vous êtes patient, avez envie d’apprendre, êtes perfectionniste et avez du temps devant vous : vous allez alors profiter de la puissance de la communauté de WordPress.

 

-          Soit vous n’avez ni le temps, ni la motivation, ni les compétences, ni l’envie : le plus simple est alors de faire appel à un professionnel.

Au final, si vous confiez cette tâche à un expert extérieur, il faut compter de 100 à 500 euros en fonction du travail et de vos besoins. Nous en sommes donc entre 180 et 800 euros et votre site est en ligne. Vide, mais en ligne.

 

Le choix d’un thème

 

Il faut voir un thème WordPress comme une couche de design et d’ergonomie qui vient s’ajouter à votre magnifique site vide. Là aussi, il existe deux options :

-          Soit vous trouvez et installez un thème gratuit. Il en existe des milliers accessibles facilement. WordPress vient d’ailleurs avec plusieurs thèmes gratuits que vous pouvez utiliser directement.

 

-          Soit vous décidez d’acheter un thème premium qui vous offrira plus de possibilités, plus de fonctionnalités, des réglages élaborés, un design travaillé et un site qui se rapproche plus de vos besoins.

 

Pour revenir au budget, les thèmes premiums oscillent entre 30 et 100 euros en moyenne. Il vous faudra une carte bancaire pour payer en ligne, et sachant que la plupart des achats seront en dollars américains, pensez à rajouter quelques euros pour les frais liés à la transaction bancaire.

Nous voici donc entre 180 et 900 euros et votre site est prêt à être habillé !

 

Le contenu

 

C’est le moment de faire ce que vous savez faire le mieux, c’est-à-dire parler de vous, de votre activité, de vos services et de votre savoir-faire. Jusque-là, pas de problème, car les coûts liés au contenu sont finalement assez minimes… sauf lorsqu’il s’agit de publier des images.

À moins d’avoir de beaux clichés pris par un professionnel qui saura mettre en valeur votre métier, il peut être parfois utile de piocher avec parcimonie dans les photos qui sont vendues sur internet. Je parle bien de photos vendues. Oubliez tout de suite de prendre la première affichée sur Google Images. C’est non seulement peu éthique et irrespectueux du travail d’autrui, mais c’est surtout illégal.

La maxime qui dit qu’une image vaut mille mots n’est pas galvaudée et il est important de bien choisir les visuels qui séduiront vos internautes. C’est un poste de dépenses supplémentaires qui peut donc vous coûter, selon votre choix, entre 0 et 1000 euros.

Au final, maintenant que votre contenu est en ligne et richement illustré, vous avez dépensé entre 180 et 1900 euros.

 

Les extensions (plug-ins)

 

Enfin, dernier poste de dépenses potentielles : les extensions de WordPress. Ce sont de petits programmes qui apportent des fonctionnalités supplémentaires à votre site. Il peut s’agir, par exemple, d’accélérer le chargement des pages, d’améliorer votre référencement sur Google, de favoriser le partage sur les réseaux sociaux, ou de créer des formulaires de contact.

 

Il en existe des milliers qui sont souvent gratuits et il est d’ailleurs tout à fait possible de personnaliser son site WordPress avec ceux-ci. Mais si vous cherchez certaines fonctionnalités spécifiques (par exemple, un portfolio photo) ou un service premium plus efficace que des plug-ins gratuits (comme optimiser le chargement des pages), il vous faudra passer à la caisse.

Les prix sont généralement assez abordables, mais mis bout à bout, cela peut vite monter à 50 ou 100 euros en plus.

 

En conclusion 

 

Ces coûts ne sont bien sûr qu’un ordre de grandeur et dépendent forcément de vos objectifs, de votre niveau d’aisance et de vos attentes. Ils ont le mérite de bien rationaliser le fait que même si WordPress est effectivement gratuit, les coûts liés au développement d’un site internet ne se limitent pas à ce CMS. Au final, on peut donc être dans une fourchette de 200 à 2000 euros pour un site fait par vous-même, depuis le bureau ou la maison. Ceci n’inclut pas votre temps personnel qui peut facilement se compter en dizaines ou centaines d’heures pour les plus minutieux ou les plus persévérants.

 

Construire un site soi-même est une grande source d’apprentissage et d’auto-gratification, mais il faut aussi être conscient de ses priorités, de la gestion de son temps et de ses limites. C’est à ce moment-là que la consultation d’une agence plus spécialisée, ou d’un consultant pourra aussi vous être utile. Le temps que vous passez sur WordPress, vous ne le passez effectivement pas à développer vos affaires.

 

Source: www.webmarketing-com.com